12 janvier 2008

La nuit tombe

0023001Lozere

Près des Ducs, Lozère, décembre 2007

Je trouve que certains paysans sont durs, très durs avec leurs bêtes. La nuit cela descend à moins 12, parfois moins 18. Et ce petit veau n'a que la chaleur de sa mère pour se tenir au chaud. Est-ce bien nécessaire ? Pour moi c'est une forme de violence, banale et banalisée, faite aux animaux qui nous nourrissent. Je suis triste.

Non loin de là à la ferme splendide de la Brassalière, les Aubrac sont rentrées depuis longtemps et ne ressortiront qu'aux beaux jours. Certes 6 mois de stabulation c'est une autre vie rude, mais c'est nécessaire en altitude.

Posté par FrederiqueB à 16:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur La nuit tombe

    Quelle sensibilité dans cette merveilleuse photo, un grand bravo...

    Posté par éric, 27 janvier 2008 à 07:14 | | Répondre
  • Il me semble que tu es très sensible à la douceur Éric, aux lumières très pâles du petit matin ou du point du soir. Je me trompe ?

    Posté par Frédérique, 31 janvier 2008 à 23:28 | | Répondre
Nouveau commentaire